Parler…Se taire

La parole est la caractéristique fondamentale de l’être humain elle lui permet de susciter son intelligence émotionnelle et rationnelle ; afin de déployer des mots structurés par rapport à une situation vécue. Et si on te dit qu’il existe une autre façon d’utiliser ces mots , le silence.

Oui tout à fait , ça arrive des moments ou l’être humain adopte le silence autant qu’une solution. A ce terme ,  comment peut – on parler ? quand peut-on choisir de se taire ?

1. Parler est un charisme

1.1. Valoriser soi-même

Chaque individu possède en lui une façon de parler tantôt compréhensible par l’autrui tantôt incompréhensible. C’est la nature humaine. Cette nature qui suscite l’inspiration profonde à parler , s’exprimer à soi-même. Comment peut-on construire un lien d’empathie si on ne comprend même pas notre âme ?

Apprenons à nous donner du temps , oui du temps à notre âme ; lui parler à tout moment , la comprendre , la laisser s’exprimer au moment de faiblesse respectivement allégresse. Ne jamais avoir honte de se voir dans miroir est parlé. C est une nécessité inéluctable.

 

1.2. Relation avec l’autrui

En se réconciliant à soi-même , l’individu peut aisément comprendre l’autrui ainsi scruter ses sentiments et sa façon de penser. Ceci lui permet d’en avoir un charisme qui se manifeste :

  • L’individu apprend à adapter son ton ; ni trop haut ni trop bas
  • l’autrui ressent de la confiance chez lui
  • Rendre le regard de l’autrui un moyen de distinction en parole et non pas un jugement et une diminution
  • La simplicité oui la simplicité en langage rend l’autrui dans une voie de compréhension et non pas un dédale sombre
  • Apprendre à contempler la nature , l’arbre ne se cache pas devant les fleurs. C’est ce qui doit être adopté par l’individu. Ne pas cacher ses mots au moment de défense au moment de communication au moment de choix
  • Ton attitude et ta façon de parler à soi se reflète en parlant à l’autrui

2. Quand le silence est un acte en or ?

Le silence est lui aussi considéré comme étant un art de communication ; avant tout apprendre à parler c’est apprendre à se taire. Se taire pour pour écouter , analyser, formuler les mots conventionnels. Dans le silence on retrouve cette personnalité qu’on a tant forgé pour l’améliorer. Cette personnalité qu’elle doit savoir quand agir. Certes des fois le silence est gênant et démotivant . Cher lecteur voici quelques renseignement pour savoir quand se taire :

  • Devant un discourt long à maintenir , le cerveau à besoin d’une pause . Afin qu’il puisse bien penser. Sur le plan cognitif notre Système 2 étant méthodique a besoin du silence dans lequel travailler. Il doit prendre en compte ce qui est dit, puis le traiter.
  • Devant un mal entendu ; surtout quand la personne est furieuse. Vaut mieux de prendre une profonde respiration abdominale et rentrer dans une pause . Cette pause est une façon d’analyser les faits afin de faire le bon choix des mots.
  • un moyen très efficace pour entrer rapidement au cœur d’un problème et ainsi le résoudre. En ne disant rien, vous en direz beaucoup. Un principe à retenir en tête
  •  Dans des situations le silence est une négociation avec la personne ; une sorte de segmentation